Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

La personnalité du village

Marie-Louise Gay

Marie-Louise Gay, c’est une véritable magicienne du livre de jeunesse. Aussi douée pour la plume que pour le pinceau, elle sait mieux que quiconque entremêler habilement les idées, les mots et la transparence de l’aquarelle pour nous offrir des pages pleines de couleurs, de rêves, de mouvements, de poésie et de douce chaleur… Ouvrir un livre de Marie-Louise Gay, c’est comme se lever par une belle journée de printemps…

Sa petite histoire…

Née à Québec, en 1952, c’est à l’âge de 16 ans qu’elle se met à dessiner. Elle a été séduite par le bonheur de créer des images et de laisser libre cours à son imagination. Elle fait du dessin d’humour, de la caricature, du dessin animé, des bandes dessinées, du dessin éditorial pour enfin se faire proposer l’illustration d’un album-jeunesse, ce fut le début d’une passion…qui dure toujours!

En plus de son travail d’illustratrice, Marie-Louise Gay a été directrice artistique aux éditions La Courte Échelle, a signé des maquettes de décors et des marionnettes pour le théâtre et a donné des cours au département de design de l’Université du Québec à Montréal.

Depuis près de 25 ans, elle dessine et écrit seulement pour les enfants. Et depuis son premier livre, elle a publié une cinquantaine de titres : des tout-cartons pour les plus petits, des livres d’images, des romans, des pièces de théâtre.

De couleurs et de poésie…
Des idées d’histoires, Marie-Louise Gay en a tout plein! Comme elle est bilingue, ses idées peuvent surgir dans sa tête aussi bien en français qu’en anglais! D’ailleurs, plutôt que de traduire mot à mot ses histoires, elle les réécrit, en les adaptant aux possibilités offertes par l’autre langue.

Aussi, s i tu étudies un peu la bibliographie de Marie-Louise Gay, tu remarqueras qu’elle a publié beaucoup de livres en collaboration avec un auteur, pour lesquels elle a fait les illustrations.

Il faut entre trois à cinq mois à Marie-Louise Gay pour illustrer une histoire. Il y a, derrière chacun de ses livres, un énorme travail de recherche, d’esquisses et de croquis. Ce toutes ses illustrations ont en commun, c’est leur humour, leur allure de bande dessinée et leurs scènes pleines d’activités et de détails que l’on retrouve à chaque page!

Mais surtout, il y a ses personnages! D’un livre à l’autre, on dirait une grande famille : un front très large, un corps allant en diminuant jusqu’aux pieds minuscules, des petits yeux coquins, des chevelures ébouriffées, des bouilles rondes…! Et ils ont tous, sans exception, une imagination débordante!

Une ambassadrice de la littérature jeunesse québécoise
Marie-Louise Gay n’est pas marathonienne, mais elle accomplit des exploits. En 1984, elle a remporté le prix du Conseil des arts... deux fois! Cette année-là, elle a raflé tous les honneurs en gagnant le prix du livre paru en français avec Drôle d’école (éditions Ovale) ET le prix du livre paru en anglais avec Lizzy’s Lion (éditions Stoddart). En tout, elle a reçu 25 prix au cours des trente dernières années. Ouf!

Les ouvrages de Marie-Louise Gay sont traduits en plusieurs langues et, tout récemment, la Bibliothèque nationale du Québec a acheté 38 éditions de ses œuvres publiées en anglais, en danois, en néerlandais, en allemand, en japonais, en espagnol, en norvégien, en grec et en portugais. Ainsi, dans la version espagnole, la petite Stella, fée des forêts devient Estella, hada del bosque

Avec ces traductions, les enfants d’un peu partout dans le monde peuvent connaître l’univers fantastique de Marie-Louise Gay. Mais encore, en venant à la Bibliothèque nationale, tu pourras découvrir comment sonne à tes oreilles l’édition allemande Gutten Morgen, Theo.

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec