Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

La personnalité du village

Mélanie Watt

Vouée au graphisme
Lorsque Mélanie était jeune, elle n’avait pas l’intention de devenir auteure-illustratrice. Comme elle souhaitait devenir graphiste, elle entreprit des études pour y parvenir. Mais lorsqu’elle conçut un livre ayant pour héros Léon le caméléon dans le cadre de son cours d’illustration à l’Université du Québec à Montréal, elle y prit goût. C’est son professeur, l’illustre Michèle Lemieux, qui l’incita à envoyer son projet de livre à une maison d’édition… et il fut accepté! Dès lors, elle savait qu’elle écrirait et dessinerait pour les jeunes. Son premier livre, Léon le caméléon, fut publié en 2001, à la grande joie des enfants!

Mélanie doit être plutôt fière de son choix de carrière. Depuis ses débuts, elle cumule les prix et les honneurs. En 2008, elle a remporté le prix Amelia Frances Howard-Gibbon et elle a été finaliste pour le prestigieux prix TD; en 2007, elle a gagné le prix Blue Spruce. Elle figure sur la liste d’honneur de l’American Library Association (ALA’s Notable Children’s Books) de 2007 et elle a été récompensée à plusieurs autres reprises.

D’où lui vient l’inspiration…
Quoique toute jeune, Mélanie a plusieurs livres à son actif. Et devine quoi? C’est en compagnie de son perroquet vert, Kiwi, qu’elle crée ses histoires rocambolesques. Elle déborde d’imagination pour faire naître de nouveaux personnages, qui sont généralement des animaux. Et pourquoi des animaux? Eh bien, tout simplement parce que Mélanie associe facilement un animal avec les caractéristiques des personnages qu’elle veut mettre en scène. Avec un personnage bien choisi, elle peut facilement exprimer ses idées. En plus, ces derniers ne sont pas parfaits, tout comme les enfants pour qui elle écrit. Il faut aussi dire que Mélanie ne fait pas que dessiner ses personnages, elle écrit aussi toutes leurs aventures. Elle est à la fois auteure et illustratrice. Elle peut donc marier parfaitement son texte et ses dessins pour faire vivre son histoire telle qu’elle l’imagine.

Quand on demande à Mélanie comment elle fait pour écrire de bonnes histoires, elle répond simplement qu’elle écrit d’après ses propres expériences de vie. En fait, l’auteure affirme qu’elle s’inspire beaucoup de sa propre enfance et des peurs qu’elle avait. Elle peut donc aisément parler de ses thèmes préférés : l’inconnu, le changement, l’amitié et les peurs. Mélanie affirme même que ses personnages ont tous une part d’elle, malgré leur personnalité bien à eux. Mélanie croit aussi que le fait d’aimer son travail l’aide à écrire de bons livres. Finalement, elle s’inspire de grands auteurs comme Mo Willems et Marie-Louise Gay ainsi que des enfants, évidemment!

Il y a un Norvégien qui lit Frisson l’écureuil à la plage!
Savais-tu que les livres de Mélanie Watt sont publiés en plusieurs langues? La totalité de ses livres se trouvent en français et en anglais à la Grande Bibliothèque. Des enfants d’autres pays, sur d’autres continents, lisent aussi les aventures écrites par Mélanie. Par exemple, Frisson l’écureuil à la plage a été traduit en allemand, en tchèque, en hébreu, en espagnol, en serbe et en norvégien! Des enfants de plusieurs pays peuvent lire les aventures écrites par Mélanie Watt!

Alors si tu n’as jamais lu ses histoires, c’est une invitation!

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec