Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

La personnalité du village

Danielle Simard

As-tu déjà rencontré Danielle Simard? Il y a de fortes chances que ton école ait eu le plaisir d’accueillir un jour cette auteure. Peut-être même l’as-tu croisée à ta bibliothèque municipale ou dans un salon du livre? C’est que Danielle Simard est une auteure et illustratrice jeunesse qui adore se trouver en présence de ses lecteurs. C’est pourquoi elle sème sur son passage sa passion de l’écriture et de la lecture.

Écoles et bibliothèques l’accueillent régulièrement entre leurs murs lors de nombreux événements célébrant le livre et la lecture. Ce qui est extra, c’est qu’elle a écrit tellement de livres, jusqu’à ce jour, qu’ils pourraient remplir un rayonnage complet de bibliothèque. Mais ce qui est encore plus fabuleux, c’est que les livres de Danielle Simard ne demeurent jamais bien longtemps dans la bibliothèque.

Les enfants y viennent en grand nombre pour les emprunter et on se les arrache à qui mieux mieux. Tu as deviné pourquoi? Danielle Simard est une auteure et illustratrice jeunesse de premier plan au Québec. Des livres, elle en a écrit beaucoup, et sois assuré qu’ils te captiveront dès les premières lignes.

« Je serai illustratrice comme mon père
1 »
Lorsqu’elle était petite, Danielle Simard souhaitait devenir illustratrice. Elle n’avait jamais envisagé d’autre choix de carrière. Dans sa tête, c’était très clair : elle serait illustratrice comme son père. À l'école, elle aimait beaucoup écrire, mais le métier d'écrivain lui semblait difficile et inaccessible. Écrire exige du temps et de l’énergie, et elle croyait ne pas avoir la patience pour faire plus tard un travail de si longue haleine. Par contre, elle constatait que le dessin était un travail rapide et immédiat. C'est pourquoi elle n'hésita pas une seconde avant de s'inscrire au cégep en graphisme, puis de poursuivre en design à l'université. Elle exerça ainsi le métier de graphiste jusqu'à l'âge de 37 ans.

En fait, c'est une suite d'heureux hasards qui l'a poussée à l'écriture après qu’elle eut reçu, un jour, une invitation à écrire un roman; c'est ainsi qu’elle écrivit son premier livre, La revanche du dragon. Ce fut une révélation : elle découvrit qu'elle adorait l'écriture. Contrairement à ce qui se passait pour le dessin, elle ne ressentait pas le stress de vouloir réussir du premier coup. Elle se sentait très libre d’inventer des histoires et toutes sortes de situations pour ses personnages.

Danielle Simard a tellement aimé écrire un roman pour les jeunes qu'elle désira poursuivre cette expérience. Une grande écrivaine jeunesse était née!

À partir de ce moment-là, et jusqu'à aujourd'hui, Danielle a écrit plus d'une quarantaine de livres pour les jeunes de 4 à 14 ans. Mais elle n’a pas délaissé l'illustration pour autant. Elle continue à illustrer ses textes pour le grand plaisir de ses jeunes lecteurs. L’œuvre de Danielle Simard est vraiment magnifique! Vite! Allons découvrir les héros de ses livres!

Comme si elle tirait le foulard d'un magicien!

Danielle Simard écrit des livres pour les enfants de tout âge. Elle s'inspire beaucoup de situations de la vie quotidienne ainsi que de faits réels. Tout à coup, une idée de départ germe dans sa tête. Est-ce une bonne idée? Si oui, le projet est lancé en orbite sur le papier. Elle rassemble alors toutes ses idées pour en faire un plan qu'elle rédige dans des cahiers d'écriture. Puis elle retranscrit le tout dans son ordinateur.

À compter de cette étape, ce n'est plus tout à fait elle qui se trouve aux
commandes de sa plume. Elle invente de nouvelles idées à partir de celles déjà obtenues. C'est qu'une idée en attire une autre qui à son tour en attire une autre encore! Un enfant lui a un jour mentionné que ce « phénomène » ressemblait aux foulards d’un magicien. Plus on en tire et plus il y a d’idées qui sortent de la tête de Danielle Simard. Voilà comment ses livres prennent forme. Elle construit alors son récit, crée ses personnages et se demande ce qui pourrait bien leur arriver.

Elle imagine pour eux toutes sortes d'aventures et de situations réelles ou invraisemblables. Le résultat est le suivant : ses livres laissent des traces indélébiles dans le monde de la littérature jeunesse du Québec. De plus, ses personnages deviennent des « super héros » de la littérature jeunesse d'ici. Allons vite les rencontrer!

Les trouvailles de Danielle
Dans les livres de Danielle Simard, les différents thèmes abordés rivalisent d’originalité. Pour certains d’entre eux, elle donne libre cours à sa fantaisie. Pour d'autres, elle aime créer des histoires qui se rapprochent du quotidien des enfants, en imaginant d'hilarantes situations. Ses lecteurs lui disent souvent qu’ils aiment ses nombreux livres parce qu’ils s’y reconnaissent, les trouvent drôles, et qu’ils sont toujours charmés par ses multiples trouvailles. Ils apprécient aussi l’effet des jeux de mots et des rimes qu’elle ajoute à ses textes.

Tous ces ingrédients sont à l’origine de son succès et de sa grande popularité. Parfois, Danielle Simard laisse sa plume la guider comme une sorcière bien-aimée. Elle utilise alors la magie et la sorcellerie comme source de situations comiques. Mais attention! Rien à voir avec Harry Potter. Ainsi, Danielle a lancé la première aventure de la série « À l’école des petits magiciens » tout récemment. Les élèves de cette école apprendront qu’avant de se lancer dans la magie, il faut d’abord maîtriser les formules magiques. Parions que tu auras très hâte de lire la suite de leurs aventures. Mentionnons aussi les quatre épisodes de Lia, petite fée du royaume de Saugrenu, et de sa tante, qui est sorcière. Sur une envolée magique, Danielle Simard a créé d’autres situations étonnantes dans son roman Maîtresse en détresse.

Qu’arrive-t-il lorsque la maîtresse décide de jeter de mauvais sorts aux élèves turbulents? Danielle Simard avoue s’être inspirée d’une visite dans une classe où les enfants l’étaient particulièrement.

Le plus important pour Danielle Simard est de rendre la lecture amusante et divertissante afin de faire de cette activité un moment inoubliable. Dans ses nombreux livres, on trouve toujours une grosse portion de rire sur une montagne d’humour. La série « Les jours de la semaine » pourrait d’ailleurs remporter les honneurs du Festival Juste pour rire. Son personnage, Julien Potvin, est sans aucun doute le héros emblématique de l’œuvre de Danielle Simard, qui a créé pour lui sept histoires. Une pour chaque jour de la semaine. Avec Julien, à chaque jour suffit sa peine et chaque jour apporte sa dose d’aventures et de mésaventures. Un grand séducteur qui affronte jour après jour des situations absolument désopilantes.

Et attention! Les bibliothécaires de l’Espace Jeune t’offrent cette invitation : lorsque tu auras lu les sept livres de la série « Les jours de la semaine », tu pourras mettre tes connaissances à l’épreuve. Participe au Quiz des futés, spécial Héros. Relève le défi en répondant à chacune des questions concernant les mésaventures de Julien Potvin. Un quiz aussi amusant que les livres dont Julien est le héros. C’est parti! À toi de jouer! Clique ici pour jouer

Et que dire des autres célèbres héros qui peuplent les livres de Danielle Simard? La série « Sapristi le ouistiti », ce drôle d’animal de compagnie, n’aura jamais fini de surprendre les amis. La lecture des livres de Danielle Simard te fera aussi rencontrer Étienne et son grand frère artificiel, le robot Zen, qui ne manquent jamais de grandeur d’âme ni de perspicacité. Les livres de cette auteure se lisent avec grand plaisir et il y a tant à dire sur chacun d’eux. Ils rivalisent d’originalité. Tant et tellement que son talent a été récompensé à plusieurs reprises par des prix prestigieux.

Une œuvre couronnée de succès

Danielle Simard a remporté en 2003 un prix prestigieux, celui du Gouverneur général, avec son livre J’ai vendu ma sœur. Tiens! Toi aussi tu as peut-être déjà imaginé vendre ton insupportable frère ou ta méchante sœur! L’histoire est absolument hilarante et ne te laissera pas indifférent.

Danielle Simard fut aussi récipiendaire du prix Boomerang et finaliste du prix Brive/Montréal pour C’est pas tous les jours Noël. À souligner qu’elle a aussi remporté le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois pour Le pouvoir d’Émeraude. Sans compter qu’il y en a eu d’autres! De plus, on retrouve ses titres dans chaque sélection de Communication-Jeunesse depuis 1991.

À la rencontre de ses jeunes lecteurs!

En plus d’écrire, Danielle Simard prend un grand plaisir à aller à la rencontre de ses lecteurs. Tu remarqueras qu’elle est invitée à plusieurs salons du livre. La littérature l’a lancée aux quatre vents ainsi que sur les routes du pays, où elle a visité des centaines d’écoles et échangé avec des milliers d’enfants. C’est pourquoi les livromaniaques ont voté pour qu’une des aventures de Julien, Les petites folies du jeudi, soit en première position du palmarès de Communication-Jeunesse en 2003-2004.

1 Citation de Danielle Simard tirée de : Lurelu, Vol. 22, no 1, printemps-été 1999, p. 5.

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec