Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

La personnalité du village

Stéphane Jorisch

Prédestiné au dessin
Stéphane Jorisch naît à Bruxelles, en Belgique, en 1956, mais il n’y vit pas longtemps puisque sa famille émigre au Québec en 1957. Il grandit à Lachine, au bord du fleuve Saint-Laurent. Il demeure maintenant à Montréal avec sa femme et leurs trois enfants.

Lorsqu’il décide de devenir illustrateur, personne n’est surpris : son père travaille dans le domaine de l’illustration et a été auteur de bandes dessinées pour un journal européen.

Sensibilisé au dessin dès sa plus tendre enfance, Stéphane Jorisch est inspiré. À l’école, il couvre de dessins toutes les marges de ses cahiers.

Malgré son enthousiasme pour le dessin, il ne se dirige pas tout de suite vers la littérature jeunesse.

Il obtient un baccalauréat en graphisme à l’Université Concordia, puis un baccalauréat en design industriel à l’Université de Montréal.

Diplômes en main, il travaille tout d’abord comme dessinateur industriel pendant deux ans. Cependant, l’univers du dessin industriel, avec ses règles rigoureuses, finit par lui peser : son imagination féconde n’est jamais mise à profit. Il se met donc à dessiner dans les marges de ses plans, comme il le faisait, enfant, dans ses cahiers d’écolier. Et c’est ainsi, au début des années 90, qu’il entreprend sa carrière d’illustrateur.

Vingt ans plus tard, son nom figure sur plus de 50 livres de tout type : livres d’images, romans ou documentaires, et ce, tant en anglais qu’en français.

Du réel à l’imaginaire

Les dessins de Stéphane Jorisch s’inspirent avant tout du monde réel. L’illustrateur observe les gens qui l’entourent et les lieux où ils vivent. Il étudie de nombreuses photos et des livres de référence avant de se mettre au travail. À cette étape, il met de côté toutes ses références et dessine de mémoire. Les images qui en résultent sont plus fluides, à mi-chemin entre le réel et son imagination.

Pour créer ses dessins, Stéphane Jorisch utilise des techniques comme l’encre, le trait, l’aquarelle, la gouache et le logiciel Photoshop.

Afin de préserver la spontanéité et la fluidité de ses images, qualités qui caractérisent son art, il évite de retravailler ses dessins. Non pas qu’il soit paresseux : il travaille cinq jours par semaine et dessine souvent le soir, devant la télé!

Illustre illustrateur

Vu son talent, il n’est pas étonnant que le nom de Stéphane Jorisch figure à côté des noms d’auteurs célèbres.

Il a illustré les récits de plusieurs des personnalités du Village de l’Espace Jeunes, notamment Gilles Tibo, Christiane Duchesne, Carole Tremblay, Robert Soulières et Gilles Vigneault.

Il a également remporté plusieurs prix au cours de sa carrière, trop nombreux pour qu’on les énumère ici. En 2008, il a reçu le prestigieux prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse. Il a aussi remporté le prix du Gouverneur général à plusieurs reprises.

Son talent n’est pas seulement reconnu au Canada : il illustre aussi des livres pour enfants en anglais et en français, publiés par des maisons d’édition canadiennes et américaines. Et il cultive aussi l’imaginaire des adultes : il a entre autres créé des illustrations pour le Cirque du Soleil et pour certains musées.

Et il continue de nous faire rêver…

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec