Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

La personnalité du village

Philippe Béha

Tu aimerais visiter un univers peuplé d’animaux fantasmagoriques, de rois et de reines sanguinaires et de sorcières maléfiques? Alors bienvenue dans l’univers de Philippe Béha!

Un auteur et un illustrateur prolifique

Dans un de ses derniers ouvrages, Pas si bête, Philippe Béha nous propose un bestiaire1 rempli de poésie, d’humour, de jeux de mots et de contrastes, aussi bien dans les mots et les images que dans les sons et les couleurs. Savais-tu que « le mille-pattes aimerait mieux marcher à quatre pattes » ? Et que « le hérisson aimerait mieux friser comme un mouton » ? Si tu ne le savais pas, eh bien tu le découvriras, ainsi que de nombreuses autres facéties, en lisant cet ouvrage couronné du Prix du livre jeunesse des bibliothèques de Montréal 2006.

Pas si bête est le second livre écrit (et illustré, cela va de soi) par Philippe Béha, après La reine rouge, publié en 2001. Pourtant, notre prolifique créateur a illustré plus de 130 ouvrages pour la jeunesse (écrits par d’autres auteurs) en plus de 30 ans de carrière.

Philippe Béha arrive à Montréal en 1976 (année des Jeux olympiques), après des études à l’École des Beaux-Arts de Strasbourg, en France, qu’il a terminées en 1974. D’abord concepteur visuel à Radio-Québec, il quitte cet emploi en 1979 pour se consacrer entièrement à son métier d’illustrateur.

Il y fait preuve d’un talent créateur remarquable, comme en témoignent les nombreux prix qui lui ont été décernés, depuis le Prix Communication-Jeunesse 1982 jusqu’au Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2005.

Un illustrateur aux multiples talents
Dans ses premiers ouvrages pour la jeunesse, Philippe Béha montre un style coloré, faisant un clin d’œil à des peintres célèbres comme Magritte et Arcimboldo2. Par la suite, son style explose dans toutes les directions : maniant autant le pinceau, le crayon, que l’encre et l’acrylique, il compose ses œuvres tel un chef cuisinier, n’hésitant pas à mélanger les ingrédients les plus inusités pour créer des œuvres délectables pour les yeux et l’esprit. Ainsi, il garnit ses œuvres de couleurs vives et marque de gros traits ses personnages animés aux visages expressifs.

Grand spécialiste d’affiches et d’annonces publicitaires, il utilise parfois des techniques de collage, même dans ses récents livres pour la jeunesse, tels J’aime les poèmes (écrit par Henriette Major en 2002), Les indésirables (écrit par Paule Brière en 2006) et D’Alex à Zoé (écrit par Bertrand Gauthier en 2006), un désopilant abécédaire dans lequel tu t’amuseras à chercher des lettres cachées dans les illustrations de notre brillant dessinateur.

Dans tout ce qu’il entreprend, notre créateur inspiré n’obéit qu’à une seule loi, celle du plaisir : « S’il n’y a pas de défi, si je sais que je n’aurai pas de plaisir dans l’exécution d’une commande, alors je décline »3. Nul doute que, lorsque tu te plongeras avec avidité dans la lecture de ses livres et la contemplation de ses magnifiques illustrations, tu éprouveras autant de plaisir que lui!

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec