Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

Mangathèque

Le savais-tu?
Des funérailles pour un personnage de manga


Savais-tu qu’il existe des mangas si populaires que la mort d’un personnage provoque un véritable deuil public?

Ashita no Joe, créé par Asao Takamori et Tetsuya Chiba, n’est pas aussi renommé au Québec que d’autres titres classiques comme Astro ou La rose de Versailles (aussi connu sous le titre Lady Oscar). Pourtant, chaque semaine entre 1968 et 1973, des millions de Japonais ont suivi les aventures de Joe Yabuki, un jeune délinquant qui devient boxeur professionnel.

Tetsuya Chiba a même sous-estimé l’influence et la portée de son œuvre. Il a été estomaqué par la réaction de ses lecteurs lorsqu’il a fait mourir le boxeur Toru Rikiishi, rival de Joe. En entrevue, il raconte qu’il a reçu des lettres, des appels et même des visites de lecteurs bouleversés par la tournure de son récit. Quand il a été invité aux funérailles organisées pour Rikiishi en mars 1970, il a d’abord cru que c’était une blague. Plus de 700 personnes vêtues de noir ont participé à cette veillée funèbre; Tetsuya Chiba raconte même que plusieurs d’entre elles pleuraient. La cérémonie a eu lieu dans un ring de boxe, où un prêtre bouddhiste a lu des sutras pour le personnage défunt.

Ashita no Joe demeure un phénomène. Encore aujourd’hui, bien peu de Japonais ne connaissent pas cette série. En février 2011, 43 ans après la sortie du premier chapitre, un deuxième film inspiré de ce manga a connu un franc succès dans son pays d’origine.

À toi de découvrir cette étonnante histoire!


À l’Espace Jeunes

 

Ashita no Joe, tome 1
Asao Takamori et Tetsuya Chiba, Grenoble, Glénat, coll. « Vintage », 2010, 364 p.
Niveau M – Bandes dessinées TAK

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec