Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

Le Journal du village

L’odyssée du théâtre

Le théâtre jeune public au Québec

 On te propose maintenant de faire un saut dans le temps et dans l’espace pour découvrir la petite histoire du théâtre jeune public au Québec. N’oublie pas de visiter la section « Expositions » du portail Jeunes pour avoir un aperçu tout en images de cette merveilleuse histoire.

 

Les débuts du théâtre pour enfants (1945-1965)

C’est vers la fin des années quarante que quelques compagnies de théâtre pour adultes commencent à monter des pièces s’adressant aux enfants. Elles offrent à ce nouveau public une pièce par année, parfois même plus. Leur but : faire découvrir aux enfants l’art du théâtre. Ces compagnies considèrent les enfants comme la relève et leur proposent des pièces très conventionnelles, qui prônent des valeurs traditionnelles. Très souvent aussi, on offre aux enfants des adaptations de contes classiques, que tu connais sans doute, comme ceux de Perrault et d’Andersen. On compte tout de même à cette époque 13 créations québécoises, mais ces créations ressemblent beaucoup aux contes traditionnels et sont axées sur l’aventure, la magie et le merveilleux.

 

L’ouverture sur le monde (1965-1973)

Après ces débuts plutôt timides, le théâtre pour enfants s’ouvre sur le monde et prend son envol. Les compagnies québécoises ont fait le tour du répertoire classique et se lancent véritablement dans l’aventure de la création. Durant cette période, les compagnies plongent au cœur de l’imaginaire et inventent pour les enfants québécois près de 70 pièces de théâtre. Mieux encore : en 1965, la compagnie  Le Théâtre pour Enfants de Québec  devient la première à créer uniquement du théâtre pour les enfants. Enfin! À partir de ce moment, les compagnies offrent aux jeunes spectateurs des pièces fantastiques pleines de rebondissements. On y met en scène des personnages vifs et colorés qui vivent des aventures trépidantes. Les enfants s’amusent et assistent avec plaisir aux spectacles qui leur sont présentés.

 

Le théâtre se rapproche des enfants (1973-1980)

L’année 1973 marque une étape importante pour le théâtre jeune public. C’est en effet cette année-là qu’est fondé le Théâtre de la Marmaille, une compagnie qui tente, dans ses spectacles, de se rapprocher de la vie des jeunes. La compagnie souhaite présenter des pièces dans lesquelles les jeunes se reconnaissent. Durant cette période, la participation des enfants est une approche utilisée par un très grand nombre de compagnie de théâtre. En 1975, Marie-Francine Hébert écrit la pièce Cé tellement « cute » des enfants. C’est la première pièce réaliste créée au Québec. Elle présente un portrait « vrai » de la famille québécoise et coupe tous les liens avec le théâtre du merveilleux. À partir de ce moment, les créateurs ont le souci de se rapprocher de la réalité des enfants et s’éloignent d’un théâtre un peu facile, destiné seulement au divertissement.

 

La grande aventure (depuis 1980)

Le théâtre jeune public connaît maintenant une diversité extraordinaire : théâtre d’ombres, d’acteurs, d’objets ou de marionnettes. On propose aux jeunes des pièces audacieuses et imaginatives qui intègrent tous les arts : le mime, la danse, la musique, le cirque et les arts visuels. On y fait aussi une place de plus en plus grande aux nouvelles technologies. Il y a aujourd’hui une cinquantaine de compagnies qui mettent toute leur âme, leur énergie et leur créativité au service des enfants et de cet art magique qu’est le théâtre. Quinze de ces compagnies se produisent même à l’étranger! En plus, quatre diffuseurs (La Maison Théâtre et le Théâtre Denise-Pelletier à Montréal, L’Arrière Scène en Montérégie et Les Gros Becs à Québec) se spécialisent dans la présentation de pièces de théâtre destinées exclusivement au jeune public, des tout-petits aux adolescents. Les jeunes québécois ont même droit à un festival international. Les Coups de Théâtre présentent en effet, tous les deux ans, une vingtaine de spectacles d’ici, bien sûr, mais aussi de partout ailleurs dans le monde.

Chapeau! Et que le spectacle continue!

 

On retourne en haut!

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec