Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

Le journal du village

À la découverte des mangas

La publication d’un manga

Le tome de Bleach ou de Fruits Basket que tu empruntes à la bibliothèque a fait un long chemin avant de devenir le livre traduit que tu tiens entre les mains. Au Japon, les mangas sont tout d’abord publiés dans des revues de manga sur une base hebdomadaire, mensuelle ou bimensuelle. Ces revues sont aussi épaisses que des bottins téléphoniques et imprimées sur du papier de basse qualité. Elles sont si bon marché que la plupart des gens les jettent après les avoir lues. Ces revues contiennent des chapitres d’une vingtaine de séries différentes, souvent dans un même genre.

Quand un certain nombre de chapitres ont été publiés, on les réunit et on les publie dans un livre de format plus petit mais sur du papier de meilleure qualité. Ces livres s’appellent des tankobon. Le tankobon ressemble au manga que tu connais : grand comme un roman, contenant environ 200 pages et parfois agrémenté de quelques planches de couleur. Cependant, peu de mangas durent assez longtemps pour devenir des livres : les lecteurs des revues votent pour leurs séries préférées et seules celles qui ont de la cote peuvent continuer. Donc, tous les mangas que tu lis au Québec ont été assez populaires au Japon pour avoir droit à des recueils.

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec