Cap sur l'Espace Jeunes
Consulte ton dossier
Village des suggestions.

En vitrine

Illustration de Janice Nadeau, tirée du livre: Nul poisson où aller

Illustration de Janice Nadeau, tirée du livre de Marie-Francine Hébert: Nul poisson où aller, Les 400 coups, 2003.

Les romans transgénérationnels

Qu’est-ce que le roman transgénérationnel? Un plaisir partagé! Des livres qui rapprochent l’ensemble des lecteurs. Destinés à un large public, jeune mais aussi adulte, ils sont publiés par le secteur jeunesse. Des romans dont les thèmes sont universels et qui parlent aussi bien aux petits qu’aux grands. Des livres que ta grand-mère, ton grand-père, ta mère, ton père et toi-même prendrez plaisir à lire.

Tu peux également consulter une version imprimable de la liste.

Trier par: |

Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Mark Haddon, Pocket jeunesse, 2005, 393 pages.

Romans – HAD

Ce roman relate une histoire pas comme les autres. Un chien est trouvé mort. Le héros, Christopher Boone, décide de découvrir qui a commis ce crime et surtout pourquoi. Christopher raconte son enquête à sa manière. Il faut dire qu’il est autiste et qu’il a une vision des choses très personnelle. Un roman original et attachant.

Comment Wang-Fô fut sauvé

Marguerite Yourcenar, Gallimard jeunesse, coll. « Folio cadet », 2002, 39 pages.

Romans - YOU

Wang-Fô est un vieux peintre qui s’émerveille de tout. Ses peintures sont plus vraies que nature. Wang-Fô vagabonde, accompagné de son disciple, Ling. Un jour, il est convoqué par l’empereur de Chine qui lui annonce un terrible châtiment. Mais avant que cela lui arrive, il lui faut terminer une toile inachevée. C’est comme cela que Wang-fô sera sauvé!

C’est bien

Philippe Delerm, Milan poche, coll. « Tranche de vie », 2001,

84 pages. Romans – DEL

Tu aimes le jeu Quelques arpents de pièges? Tu as accumulé des connaissances en arts, en culture, en loisirs, en sports, et tu es prêt à les mettre à l’épreuve? Teste-toi, teste tes amis et tes parents aussi!

L’enfant dans les arbres

Francine Ruel, Musée du Québec, 2002, 40 pages.

Romans – RUE

Ce livre est une ode à l'imagination, la célébration des différences qui font de chaque être humain quelqu'un de spécial. Il s’agit du récit touchant de la rencontre entre un adolescent et un vieillard. Vingt magnifiques tableaux du peintre Marc-Aurèle Fortin illustrent ce très beau livre édité par le Musée du Québec, dans une série rendant un vibrant hommage aux peintres québécois. Parmi ces ouvrages, il ne faut pas manquer :

  • Boulevard Banquise; un conte de Nicolas Dickner inspiré d’œuvres de la collection d’art inuit Brousseau
  • Le cueilleur d’histoires
  • Un héros pour Hildegarde
  • Le secret d’Edmond
  • Le voyage d’Olivier

Entre chiens et loups

Malorie Blackman, Milan, coll. « Macadam », 2005, 396 pages.

Romans – BLA

Une fable sociale et politique dans laquelle les Noirs, constituant la classe dirigeante, oppriment les Blancs : un racisme inversé. Un roman bouleversant qui maintient le suspense jusqu’au bout. Ce thème d’une grande actualité est mis en valeur par une belle histoire d’amour… impossible : les deux personnages principaux n’ont pas le droit de s’aimer.

L’histoire de Pi

Yann Martel, Gallimard jeunesse, 2006, 478 pages.

Romans – MAR

Pi est un jeune Indien qui a grandi dans un zoo dont son père est le directeur. La famille s’embarque à bord d’un cargo japonais dans la cale duquel voyagent des animaux du zoo qui seront vendus à l’étranger. Le cargo fait naufrage quelques jours plus tard. Pi se retrouve sur un canot de sauvetage avec, comme compagnons d’infortune, un zèbre éclopé, une hyène, un orang-outan, quelques cafards, un rat et un tigre du Bengale dénommé… Richard Parker. Un roman universel qui charme les jeunes et les moins jeunes.

Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler

Luis Sepulveda, Seuil, 1996, 135 pages.

Romans – SEP

Un chat qui apprend à voler à une mouette, voilà qui est très inhabituel. Zorbas le chat a promis à la mouette qui est venue mourir sur son balcon de couver son dernier œuf, de protéger son petit et surtout de lui apprendre à voler. Une histoire aux couleurs de la tendresse, de la poésie et de la solidarité.

L’homme qui plantait des arbres

Jean Giono, Gallimard, coll. « Folio cadet », 2002, 58 pages.

Romans – GIO

Un texte simple et merveilleusement inspirant qu’il faut absolument lire au moins une fois dans sa vie. Un homme, inlassablement, plante des arbres sans se préoccuper des résultats immédiats. Un merveilleux conte symbolique et allégorique, qui donne à l'homme une dimension magnifique. À lire absolument, à tout âge.

Jonathan Livingston le goéland

Richard Bach, Flammarion, coll. « Castor poche », 1980, 119 pages.

Romans – BAC

On ne regarde plus les goélands de la même manière après la lecture de ce livre. Jonathan n’est certainement pas un goéland comme les autres. Son rêve est de voler toujours plus vite, plus haut. Ce besoin irrésistible de voler non seulement pour se nourrir mais pour le plaisir l’amène à dépasser ses limites. Un livre universel, une leçon de vie et d’humanité.

Le journal de Ma Yan : la vie quotidienne d’une écolière chinoise

Yan Ma, Hachette jeunesse, 2003, 184 pages.

Documentaires – 305.563309514 M1117j

Dans son journal, Ma Yan raconte sa vie quotidienne, à l'école ou dans son village, pendant deux ans. Avec des mots simples, elle raconte l'histoire d'une enfance éprouvante, la misère de sa famille, le sacrifice de sa mère qui se tue au travail pour que ses trois enfants connaissent une vie différente de la sienne. Un grand livre pour transmettre l’espoir aux adultes comme aux enfants.

Lettres d’amour de 0 à 10

Susie Morgenstern, L’école des loisirs, coll. « Neuf », 1996, 210 pages.

Romans – MOR

Chez Ernest, il n’y a pas de téléphone, ni de télévision. En fait, la seule distraction dans la maison est une vieille lettre que son grand-père avait envoyée pendant la guerre. Une lettre qu’il tente jour après jour de déchiffrer. Un beau jour, une nouvelle élève du nom de Victoire arrive dans la classe. Ernest découvre que la vie est aussi faite de petites folies et s’initie aux plaisirs des sucreries, de la télé, de la danse et des visites au supermarché. Une histoire d’amour comme on les aime.

Ma meilleure amie

Gilles Tibo, Québec Amérique, 2007, 43 pages.

Romans – TIB

Ma meilleure amie, c’est… une ombre mystérieuse qui hante les couloirs à la nuit tombée. Un enfant l’accueille tendrement, lui tend la main, s’entretient avec elle. Comment s’appelle cette meilleure amie? La mort. Dans ce très beau livre brodé de magnifiques illustrations de Janice Nadeau, cet enfant malade décide de s’allier avec la mort afin de l’apprivoiser. Un texte qui parle avant tout aux âmes des petits et des grands.

Le monde de Narnia

C. S. Lewis, Gallimard jeunesse, 2005, 868 pages.

Romans – LEW

Ce livre imposant regroupe les sept tomes de la série « Chroniques de Narnia ». On dit de cette série qu’elle est un texte fondateur du merveilleux devenu un genre littéraire si populaire aujourd’hui. C. S. Lewis invente un monde peuplé d’animaux qui parlent où les minutes comptent comme des siècles. Une série à lire en famille.

Le monde de Sophie : roman sur l’histoire de la philosophie

Jostein Gaarder, Seuil, 1995, 537 pages.

Romans – GAA

Si tu souhaites t’initier à la philosophie et approfondir tes connaissances historiques, voilà le roman tout désigné. Sous une trame romanesque, il mêle apprentissage et sagesse. L’auteur utilise un vocabulaire accessible aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Cette lecture est un tel plaisir qu’il est difficile de s’arrêter.

Nuit d’orage

Michèle Lemieux, Seuil jeunesse, 1998, 250 pages.

Documentaires – 843.914 L5542n

Par un soir d’orage, un enfant n’arrive pas à s’endormir. Un grand nombre de questions lui trottent dans la tête. Ce livre n’est pas un roman, mais une tempête de questionnements qui se bousculent dans le cœur d’une petite fille angoissée. Une lecture qui touche enfants et adultes et invite au dialogue entre petits et grands.

Nul poisson où aller

Marie-Francine Hébert, Les 400 coups, 2003, 48 pages.

Romans – HEB

Quitter son pays, plier bagages pour s’exiler vers d’autres cieux. Comment fait-on lorsque la guerre éclate et qu’il faut s’enfuir? À cause de la guerre, la famille de Zolfe est obligée de quitter sa demeure. La fillette emportera son poisson avec elle; il sera son seul lien avec son passé. Un texte universel qui reflète l’univers de la guerre par une incursion dans le cœur d’un enfant.

Oiseau Malika

Rollande Boivin, Le loup de gouttière, coll. « Les petits loups », 2001, 58 pages.

Romans – BOI

Dans la classe, on pourrait entendre voler une mouche. Francine, le professeur, lit une lettre de Malika. Mais qui est Malika? D’où vient-elle? De Sarajevo. Dans cette lettre, on apprend comment elle a fait la découverte de son rossignol, Piccolo. Un texte qui sensibilise aux drames de la guerre.

Quand les grands jouaient à la guerre

Ilona Flutsztejn-Gruda, Actes Sud junior, coll. « Raisons d’enfance », 1999, 222 pages.

Documentaires – 940.53083 F647q 1999

Ilona, petite fille juive de Varsovie, a neuf ans au moment du déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale. Commence alors une longue errance dans la misère pour elle et sa famille, qui partent de la Pologne pour se rendre aux confins de l’Asie, en passant par la Lituanie. Aujourd’hui, l’auteure est installée au Québec où elle enseigne à l’université. Un témoignage de courage inspirant pour petits et grands.

Si tu veux être mon ami

Galit Fink, Gallimard jeunesse, 2002, 208 pages.

Romans – FIN

L’une est palestinienne, l’autre est israélienne. Comment peuvent-elles se parler alors qu’autour d’elles leurs deux peuples se déchirent? Ces deux adolescentes essaient malgré tout de devenir amies. Ce n'est pas une mince affaire en raison des préjugés qui règnent dans leurs communautés. Ce livre est un superbe témoignage, bouleversant, qui aide à comprendre la source du conflit israélo-arabe.

Soldat Peaceful

Michael Morpurgo, Gallimard jeunesse, 2004, 185 pages.

Romans – MOR

C’est l’histoire de la Grande Guerre. Celle des tranchées, de la peur, du froid et de la faim. C’est aussi l’histoire de Tommy Peaceful, 17 ans, qui décide de s’enrôler par solidarité envers son frère aîné, Charlie, appelé à rejoindre l’armée de la Grande-Bretagne. Enfin, c’est surtout une magnifique histoire, bouleversante et touchante, comme le sont toutes les histoires de Michael Morpurgo.

Tobie Lolness : t. 1. La vie suspendue

Timothée Fombelle, Gallimard, 2006, 311 pages.

Romans – FOM

Entouré de ses parents, Tobie Lolness vit dans la joie et l’insouciance parmi son peuple, celui du Grand Chêne. Un jour, son père, un grand scientifique, fait une découverte exceptionnelle, Mais comme il refuse de révéler son secret, seul Tobie peut échapper à la prison. Suis Tobie de branche en branche et tombe sous le charme du peuple de l’Arbre! Il faut aussi lire la suite : Les yeux d’Élisha.

La vie bercée

Hélène Dorion, illustrations de Janice Nadeau, Les 400 coups, 2006, 46 pages.

Documentaires – 841.914 D698v

Quel beau texte… inclassable. Un texte qui peut se lire sous divers angles et dont les significations sont innombrables. Les voix d’Hélène Dorion et de Janice Nadeau font résonner l’enfance et la vie adulte en devenir. Mouvement vers la vie et retour à ses propres origines font de ce texte un incontournable pour les lecteurs jeunes et moins jeunes.

La voleuse de livres

Markus Zusak, Pocket jeunesse, 2007, 559 pages.

Romans – ZUS

Une fable envoûtante par son originalité et son audace. La voleuse de livres célèbre l’amour de la lecture, les liens familiaux et la solidarité humaine. Ce livre a sa place à côté d’œuvres classiques comme Le journal d’Anne Frank.

Voyage au pays des arbres

J. M. G. Le Clézio, Gallimard, 2002, 34 pages.

Romans – LEC

Un voyage magique et poétique raconté par un grand écrivain. Un petit garçon se dit un jour qu’il n’était peut-être pas nécessaire d’avoir des ailes et des nageoires pour pouvoir voyager. C’est comme ça que l’idée lui est venue d’aller au pays des arbres. Il les apprivoisa, leur parla et devint même leur ami. Les arbres l’invitèrent aussi à danser. Un voyage poétique au cœur des arbres.

Voyage au pays du Montnoir : t. 1. La ville sans nom

Christiane Duchesne, Boréal, 2007, 348 pages.

Romans – DUC

Le jour de son 13e anniversaire, perdu dans la forêt, Pierre Moulin arrive près du rocher fendu, celui-là même dont les légendes de la région prétendent qu’il ne faut jamais traverser l’étroit passage, sous peine d’arriver dans un autre monde… Faisant fi des légendes, Pierre traverse le rocher et rien ne se passe… jusqu’à ce qu’il rencontre un certain Julius du Montnoir. Tu pourras suivre Pierre dans son voyage au pays du Montnoir dans les deux autres titres qui complètent la série : L’énigme des triangles et La dame à la jupe rouge.

Accueil | Plan du site | Adultes | Droits d'auteur | Accessibilité

© Bibliothèque et Archives nationales du Québec